Recevoir la newsletter

Magazine

Frédéric Guerin : maintenir un niveau d’approvisionnement en bois maintenant et après l’état d’urgence sanitaire

Image

Des ventes de bois façonnés maintenues – bois déjà exploités et prêts à vendre sur les places de dépôts au moment de la mise en place de l’état d’urgence – et systématiquement proposées en ligne (sur la plateforme ventesdebois.onf.fr) : côté fournisseur public, les flux de bois de la forêt vers les entreprises de transformation ne sont pas arrêtés. «Nous arrivions en limite de période d’exploitation», note Frédéric Guérin, chargé de communication et à ce titre porte-parole de l’ONF en Grand-Est. Le coup porté à l’exploitation durant ce premier mois de confinement est donc un mal moindre que s’il était intervenu en pleine période de récolte, mais, concède Frédéric Guérin, «s’il était intervenu un mois plus tard, il aurait eu un impact plus limité». Alors que les ouvriers forestiers de l’Office en Grand-Est ont été d’abord arrêtés (ils effectuent l’exploitation des trois quarts des bois façonnés en Alsace-Moselle), la direction territoriale de cette région réfléchit à leur faire reprendre le travail de manière adaptée (mesures barrières) sur des chantiers choisis, dès que les conditions le permettrons.

Des entreprises qui avaient d’abord prévu de ne pas fermer stoppent finalement l’activité, certaines en reprennent une le choc passé, d’autres l’ont continué. «Après une première phase de choc et des décisions d’urgence, nous avons demandé aux clients s’ils souhaitaient continuer à être livrés et des méthodes sont trouvées pour permettre aux clients poursuivant ou reprenant leur activité de s’approvisionner.» Si le décalage d’un mois n’a pas trop perturbé l’activité d’exploitation pour l’instant, le flou règne sur la nature des besoins en bois à venir. Et il faut pourtant l’anticiper ! «Une de nos réflexions se porte sur la mise en place de livraisons en flux tendu après le 15 avril, par exemple tous les 15 jours, de volumes de 150 à 200 m³, dans le cadre de contrats.»

L’ONF joue un rôle clef – dans le quart Nord-Est tout particulièrement (prédominance des forêts publiques) – d’approvisionneur de la filière. «Nous voulons permettre aux transformateurs de continuer leur activité. Nous ne voulons en aucun cas que se reproduise la situation de 1999, où du fait de tempête beaucoup de scieries avaient dû fermer.»

Au-delà du maintien d’un flux de bois pendant et après la période de confinement contre le Covid-19, des mesures d’urgence ont été mises en œuvre par l’ONF en vue de la sauvegarde des entreprises d’exploitation et de sciage, à la demande des organisations professionnelles :

- report d’un mois des délais de paiement par virement arrivant à échéance fin mars et fin avril, cette mesure ne s’appliquant qu’aux contrats d'approvisionnement et sur demande du client ;

- report des ventes de bois sur pied (en raison de l’impossibilité actuelle de procéder à des évaluations sérieuses) ;

- suspension des livraisons, pour les entreprises qui le souhaitent, des contrats d’approvisionnement ;

- prorogation gratuite sur demande du client pouvant aller jusqu’à 12 mois des délais d’exploitation des coupes sur pied arrivant à échéance entre le 15/03 et le 30/04/2020.

En matière de report des délais d’exploitation, «en une semaine, nous avons reçu au niveau national environ 150 demandes», note Frédéric Guérin. Les exploitants ou exploitants-scieurs qui sont eux aussi des approvisionneurs essentiels de la filière de transformation ont ralenti de gré ou de force leur activité. Même pour des structures de travaux forestiers unipersonnelles qui pourraient sans enfreindre les règles de distanciation travailler en forêt, les pièces détachées manquent fréquemment pour l’entretien des machines, qui ne peuvent alors que rester à l’arrêt.

Première Transformation

Scierie

Exploitation forestière

Gestion forestière

Forêt

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15