Recevoir la newsletter

Magazine

Manuel Fulchiron est nommé directeur adjoint, responsable Forêt à l’IGN

ManuelFulchironIGN.jpg

Crédit photo IGN

Manuel Fulchiron occupe depuis le 1er juin le poste de directeur adjoint, responsable Forêt au sein de la direction des opérations et des territoires de l’IGN. Il est en charge des aspects techniques, opérationnels et scientifiques des activités forêt de l’institut. Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts (IPEF), il était jusqu’alors directeur de l’Office national des forêts (ONF) pour les Alpes-Maritimes et le Var, et avait été précédemment expert senior eau, sécurité alimentaire, énergie et écosystèmes pour la Global water partnership organization (GWP).

Pour rappel, l’observation des changements rapides du territoire et des conséquences sur notre environnement constitue la nouvelle priorité* de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). « La forêt constitue à cet égard un domaine pionnier puisque l’IGN publie chaque année, sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, les données de l’Inventaire forestier national sur l'état, l'évolution et les potentialités des forêts françaises », indique l’institut. « Disponibles en open data, ces données de référence constituent une aide précieuse pour la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques liées à la filière forêt-bois, à l’écologie et à la préservation de la biodiversité, à l’énergie et à l’aménagement du territoire. »

Le poste de directeur adjoint, responsable Forêt a été créé « au regard des enjeux de la forêt française dans le contexte de changement climatique », indique l’IGN, « pour renforcer la production de l’inventaire forestier et les autres connaissances en appui à la politique forestière française ». Ce poste est le pendant, côté production, de celui occupé par Nathalie Eltchaninoff côté programmation et appui aux politiques publiques.

Parmi les grands enjeux à venir figure la mise en place d’un Observatoire de la forêt décidé par le Gouvernement à l’issue des Assises de la forêt. « Partenarial, cet observatoire a pour objectif de rassembler et de développer de manière partagée des informations de référence pour suivre les évolutions de la forêt (ressources, biodiversité, carbone, loisirs) et fournir des capacités de réaction en temps de crise » selon l’IGN. « L’Observatoire se veut offrir un lieu de débat entre les principaux acteurs de la forêt afin de favoriser une compréhension commune sur la base de données fiables et de méthodes scientifiquement étayées. Le savoir-faire et les données de l’inventaire forestier contribueront aux travaux de l’Observatoire. »

Dans ce contexte, les priorités du nouveau directeur adjoint seront « de poursuivre le renforcement de l’inventaire forestier dans un contexte de changement climatique et de transition écologique, de mettre en place l’Observatoire de la forêt et d’accroître l’impact de l’IGN sur la bonne gestion des forêts françaises ».

* Voir l’article : « Programme Lidar HD France : vers une autre « vision » de la gestion forestière ? », à paraître dans Le Bois International du 18 juin 2022 (édition verte).

Forêt

Scierie

Gestion forestière

Sylviculture

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15