Recevoir la newsletter

Magazine

« BoisLocal », application visant à valoriser les acteurs du bois local

InaugurationdelEcoledeQuissac.jpg

Inauguration de l'école maternelle de Quissac (30), mettant en oeuvre du bois certifié BTMC.

Crédit photo Envirobat

Bois des Territoires du Massif central, Bois des Pyrénées et SmartB ont choisi le salon des maires 2022 pour présenter leur application numérique de traçabilité « BoisLocal ». Celle-ci permet d'augmenter la visibilité des acteurs engagés dans l’utilisation de bois local certifié.

« « BoisLocal » est une application numérique qui a pour objectif de suivre le bois local certifié utilisé dans un chantier de construction », résument les protagonistes de son développement, les marques de certification Bois des Territoires du Massif central (BTMC) et Bois des Pyrénées. Ces marques, inscriptibles dans les marchés publics, garantissent une traçabilité des bois à 100 %, une ressource issue de forêts gérées durablement et une qualité structurelle des bois selon usage. L’association pour la valorisation du bois des territoires du Massif central a été créée en mars 2017 à l’initiative des Communes forestières en y associant les professionnels, afin de dynamiser et structurer la filière forêt bois. Sa certification est accréditée par le Comité français d’accréditation depuis 2022. 37 entreprises sont certifiées ou en cours de certification et 41 bâtiments en bois certifié ont été livrés ou sont en cours de réalisation. L’Association Bois des Pyrénées soutient de son côté une démarche d’information et de certification de l’origine locale des bois. Le référentiel de certification Bois des Pyrénées Traçabilité & Qualité garantit à 100 % l’origine pyrénéenne des bois.

L’application commune « Bois local » a ainsi été conçue comme un outil de valorisation qui aide à faire connaître et à localiser la provenance du bois. Cela, en identifiant et différenciant toute la chaîne de production locale des réalisations et des ouvrages.

Au-delà du suivi des bois, l’application favorise la remontée de différents indicateurs tels que le volume de bois certifié sur le chantier, le nombre de kilomètres parcourus par la ressource ou encore les retombées économiques sur le territoire.

La création de « Bois local » a été confiée à la start-up SmartB (qui propose aux acteurs sur le marché du carbone, de l’énergie et du développement durable, des services et des solutions pour valoriser l’impact positif des projets.

« « BoisLocal » permet d’augmenter la visibilité des maîtrises d’ouvrages publiques engagées dans la démarche bois local certifié, mais également, d’affirmer leurs engagements auprès du grand public : la valorisation du territoire, une réflexion sur l’origine des matériaux (renouvelable et à proximité) et une gestion durable des forêts. Afin d’incarner cette démarche, une plaque avec un QR-code pourra être exposée à l’entrée du bâtiment. Elle donnera accès à l’ensemble des informations sur l’origine du bois local certifié et utilisé dans le projet », notent les deux marques à l’origine du projet.

BTMCok.jpg

Crédit photo : BTMC

Nicolas Ribot, menuisier pour l’entreprise Décorabois, s’est chargé de la fabrication du premier support QR-code en bois local. Basé dans le Gard à La Grand-Combe, il a choisi le châtaignier, essence implantée sur le territoire, pour la réalisation de l’objet.

À l’occasion du salon des maires 2022, l’application est présentée pour la première fois et son fonctionnement détaillé sur le stand de la Fédération nationale des communes forestières. Un exemple concret est mis en avant pour ce lancement, celui du chantier de l’école maternelle de Quissac (cabinet HB More architectes), avec l’ambition de montrer les avantages de l’utilisation de « Bois local » par la maîtrise d’ouvrage publique. Les choix constructifs de la maîtrise d’ouvrage ont permis la mise en œuvre de 317 m3 de bois certifié. Le chantier a été récompensé par Bâtiment durable Occitanie du niveau argent en phase de conception, et du niveau or en phase de réalisation. C’est la scierie certifiée Montmartin et Fils qui s’est chargée de l’approvisionnement du bois, issu de forêts ligériennes gérées durablement. Il a été ensuite transformé par le lamelliste certifié Bois collé d’Auvergne et mis en œuvre par le charpentier certifié Francis Maliges.

Toutes engagées dans la démarche BTMC, les entreprises ont participé à la récolte des informations sur l’application. BoisLocal nécessite l’utilisation collaborative de tous les maillons de la chaîne des entreprises de la première et seconde transformation, de la forêt au bâtiment.

« « BoisLocal » est un outil qui permet aux maîtres d’ouvrage de communiquer et de marquer leur engagement en faveur du bois local. C’est aussi un moyen accessible à tous, qui permet aux maîtres d’ouvrage de faire la médiation entre l’arbre et l’ouvrage. Un message en faveur de l’utilisation du bois local qui demeure aujourd’hui plus qu’essentiel, afin de lutter contre l’export de grumes », résument les protagonistes de la mise au point de l’application dans l’annonce du lancement au salon des maires 2022.

Un esprit chagrin pourrait juste déplorer qu’il faille aujourd’hui recourir à un QR-code pour faire comprendre les bienfaits de l’utilisation du bois local…

Gestion forestière

Construction bois

Scierie

Forêt

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15