Recevoir la newsletter

Magazine

Quatre entreprises lauréates des Fibres d’or

{ element.images.0.titre }}

Durwood - Lauréat de la Fibre d’or Jeune entrepreneur.

Crédit photo © DR

Quatre entreprises wallonnes viennent d’être mises à l’honneur pour leur engagement dans le développement de la filière bois wallonne. Elles se sont vu décerner une prestigieuse Fibre d’or en marge des traditionnelles Rencontres filière bois. Au total, 14 nominés concourraient dans les catégories innovation procédé, innovation produit, jeune entrepreneur et formation. Les Fibres d’or expriment ainsi la vitalité de la filière wallonne du bois !

Innovation procédé

La Fibre d’or de l’innovation procédé est octroyée à une entreprise wallonne qui a transféré ou développé une technique innovante en Wallonie. Cette technique peut contribuer de façon majeure à l’essor de l’emploi du bois. Son transfert ou son développement s’est réalisé dans le respect des trois piliers fondamentaux et indissociables du développement durable : économique, social et environnemental. L’innovation procédé peut être étendue aux activités de services, à l’organisation et au marketing.

Le lauréat est l’entreprise Timbtrack (Rhisnes), récompensée pour le développement d’un scanner dendrométrique. Grâce à des technologies laser, d’imagerie et de géolocalisation de pointe, cet outil numérique relève les paramètres sylvicoles essentiels à une gestion forestière précise et durable (hauteur, circonférence, qualité, position GPS etc.). L’ensemble des données collectées est ensuite automatiquement traité par une plateforme de gestion dédiée.

Les quatre autres nominés étaient :

- Durwood, pour le développement de solutions de remplacement à la créosote dans la préservation du bois ;

- Hoffmann Frères, pour l’intégration de son poste de contrôle qualité auto- matisé au sein de la chaîne de production ;

- ITS Energy, pour la production de charbon de bois à partir d’essences de bois wallonnes dans une logique de circuits courts ;

- Prefabois, pour la préfabrication en usine, l’usinage de grumes par robots et le recours à une usine mobile lors de la fabrication du carport solaire de Pairi Daiza.

Timbtrack - Lauréat de la Fibre d’or Innovation procédé.
© DR

Innovation produit

La distinction entre une innovation procédé et une innovation produit n’est pas toujours aisée. En effet, le développement d’un procédé peut mener à la fabrication d’un nouveau produit et un produit peut mener à la mise en place d’un nouveau procédé ! Toutefois, il s’agit, pour cette Fibre d’or de l’innovation produit, de récompenser une entreprise qui a mis au point ou distribué un produit novateur à base de bois ou favorisant l’usage du bois. Le lauréat est l’entreprise Stabilame (Mariembourg), pour son mur en CLT «Stabigreen», cloué avec des clous en bois compressé. Cette alternative plus durable et naturelle que des parois clouées avec des clous en acier permet d’obtenir un élément structurel entièrement biosourcé, ce qui facilite également la déconstruction et la réutilisation des murs en fin de vie.

Les quatre autres nominés étaient :

- Chimsco, pour sa poutre bois-métal «Posi» extrêmement légère et résistante ;

- Depro Profiles, pour sa gamme «Hydro» d’accessoires de revêtement de sol adaptée aux conditions humides ;

- Mathy by Bols, pour sa gamme de mobilier «Asymetry» développée selon les principes de l’économie circulaire ;

- Unilin, pour son panneau MDF «Fibralux MR Black Super Matt» coloré en noir dans la masse avec un revêtement de finition super mat sur les deux faces.

Stabilame - Laurét de la Fibre d’or Innovation produit.
© DR

Jeune entrepreneur

C’est l’âge qui constitue ici le critère de sélection, et non l’ancienneté dans la filière bois. Seuls les entrepreneurs de moins de 40 ans sont éligibles dans cette catégorie.

L’objectif de la Fibre d’or du jeune entrepreneur est avant tout de mettre en lumière l’audace et l’enthousiasme d’entrepreneurs qui se sont engagés tôt dans un secteur de la filière bois.

Le lauréat est François Amorison, gérant de Durwood (Leuze-en-Hainaut). Lancée il y a 4 ans, l’entreprise compte aujourd’hui 7 personnes et est active dans le développement de solutions de remplacement à la créosote pour la préservation du bois, ce traitement étant devenu interdit dans la plupart des pays européens et bientôt également en Belgique.

Les deux autres nominés étaient :

- Sébastien Bauwens, Christophe Burton, Martin Giaux, Gilles Lacroix et François Lehaire, gérants de TerConsult, bureau d’études qui développe et utilise de nouvelles technologies au service de l’arbre, des forêts et de l’envi- ronnement ;

- Romain De Smedt, gérant de De Smedt bois, actif dans la production de bois de chauffage et la distribution de combustibles bois et de palettes.

Durwood - Lauréat de la Fibre d’or Jeune entrepreneur.
© DR

Formation

La formation est un aspect essentiel pour croître dans un marché en constante évolution : former son personnel pour le faire progresser, pour acquérir de nouveaux équipements, pour développer de nouveaux produits. La Fibre d’or récompense l’entreprise qui a accordé le plus d’attention à la formation de son personnel au cours des deux dernières années, quelle que soit la taille de l’entreprise !

Le lauréat est l’entreprise Chimsco (Ciney), spécialiste de la construction bois, pour l’organisation de formations, de séminaires, de séances de coaching et d’activités de team building.

Chimsco - Lauréat de la Fibre d’or Formation.
© DR

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format