Recevoir la newsletter

Magazine

Promouvoir le développement de la filière bois dans le cadre des JO 2024

{ element.images.0.titre }}

Village des Athlètes : Les Quinconces, tels qu’imaginés par Dominique Perrault. 

Crédit photo © Dominique Perrault Architecture

En accueillant les Jeux olympiques et para-olympiques en 2024, Paris s’est fixé l’objectif d’en diminuer sensiblement l’empreinte carbone. En conséquence, il a semblé logique de pousser le recours à des modes de construction peu émissifs, et notamment le bois. Réaliser un village olympique en bois, cela était à la portée de nos aïeux, il y a un siècle à Colombes. Il est vrai que les besoins étaient alors plus modestes. Dans le cadre de la préparation des Jeux de 2024, la question de la construction du Village olympique vire à un affrontement entre la construction bois et la construction traditionnelle.

Face à une programmation en principe favorable à la construction biosourcée, les adjudicataires des différents lots jouent leur propre partition et la part finale du bois et de la construction bois reste sujette à caution. On peut interpréter cet état de fait de différentes manières. Pour les uns, le bois n’est pas prêt. Mais le sera-t-il seulement un jour ? Pour d’autres, l’option d’un Village olympique en bois aurait entraîné un recours massif à des importations de matériaux et de savoir-faire. Paris vertueux sur le plan du carbone aurait été une vitrine de la construction européenne mais pas de la construction française, et encore moins du sciage français. Quant aux dimensions du projet et à la contrainte des délais, cela a déclenché un mécanisme de sélection qui a laissé sur la touche l’essentiel du monde français de la construction bois, du moins dans un premier temps. Pour les grandes structures peu familiarisées avec le recours au bois à grande échelle, la construction biosourcée constitue une prise de risque. De sorte que le projet olympique débouche actuellement sur une sorte de solution de compromis.

De l’importance de participer

Au vu de l’ampleur du chantier, on peut aussi considérer le verre à moitié plein et suivre cette aventure qui interpelle tout de même les acteurs de la construction bois, qu’ils soient promoteurs, architectes, ingénieurs ou constructeurs. L’avenir jugera si le Village olympique aura un caractère emblématique aux yeux du monde face à un dérèglement climatique en pleine accélération. La responsabilité de cette portée n’incombe à la filière bois que dans la mesure où elle va devoir s’acquitter parfaitement de sa tâche. Ce qui implique un haut niveau de collaboration et surtout un esprit de concertation. Un esprit olympique, l’adversaire étant notamment le temps. Le Village olympique ne sera pas le modèle de la construction de demain, mais il en sera au moins le laboratoire présent. Gageons que quand le résultat sera livré, il sera déjà dépassé, mais qu’importe ! Sans doute ce laboratoire est-il la clé pour aborder l’étape suivante.

Levier

A l’aune de 2024, que vaudront les jérémiades sur une filière bois «pas à la hauteur» ou une filière traditionnelle léonine ? Avec le Village olympique, le monde français de la construction joue son va-tout sur une scène globale de mieux en mieux occupée par la Chine, notamment pour les Jeux d’hiver 2022. Dans ce contexte, il ne suffit pas de placer le bon matériau au bon endroit, mais aussi le bon professionnel qui va avec, tant dans la phase étude que dans l’exécution. Heureusement, l’ESB et l’Enstib alimentent le marché de la construction bois en continu, l’ingénierie du bois est devenue une spécialité française. Le goulot d’étranglement se situe plutôt sur le plan de la mise en œuvre. Mais le chantier olympique pourrait justement servir de levier de formation, et stimuler une nouvelle vague d’équipement.

Village des Athlètes : Les Quinconces, tels qu’imaginés par Dominique Perrault. 
© Dominique Perrault Architecture

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format