Recevoir la newsletter

Magazine

SCM fête ses 70 ans

Zoom30.jpg

« Nous sommes en train d'augmenter la capacité productive de nos sites industriels qui enregistrent déjà aujourd'hui une production moyenne de 20 000 machines par an", souligne Luigi De Vito, directeur de la division SCM et manager général du groupe.

Crédit photo SCM Group

Le spécialiste italien des technologies pour l’usinage du bois SCM Group fête cette année ses 70 ans. Son histoire, qui commença à Rimini en 1952 avec la création d’une première machine dédiée à la menuiserie, s’est construite autour de la vocation d’offrir la gamme de solutions pour l’usinage du bois la plus vaste possible, au niveau international.

SCM Group, déployant aujourd’hui ses activités dans des secteurs incluant notamment l’industrie du meuble et du bâtiment, réalise un chiffre d’affaires de plus de 750 millions d’euros, grâce à ses 4 000 employés lui assurant en outre une présence directe sur les cinq continents.

C’est en 1952 que fut créée la première machine pour l’usinage du bois, L'Invincibile. Conçue par l’ingénieur Giuseppe Gemmani, elle avait, déjà, la vocation de se distinguer par son ergonomie, et de répondre aux exigences d'un marché marqué alors par le boom de la construction et une forte demande en mobilier. Dans la continuité de cette machine fut mise au point une gamme complète également destinée à la menuiserie.

En 1976, SCM développa les premiers centres d’usinage et systèmes pour portes et fenêtres en bois massif. Au milieu des années quatre-vingt, une série d’acquisitions de marques affirmées débuta dans différents secteurs de l’usinage du bois : Mahros pour les systèmes d’automation (1984), Minimax pour la menuiserie artisanale (1985) et à la fin des années quatre-vingt Gabbiani, DMC et Morbidelli, spécialistes de la découpe, du ponçage et des centres d’usinage à CN pour le panneau.

En 1992, la marque Routech fut également incorporée, signant l’entrée de SCM dans le secteur de la construction bois. Il en fut de même pour la marque Stefani, en ce qui concerne le plaquage de chants. Au cours des années suivantes, grâce au développement d’autres technologies leader et à d’autres acquisitions (Superfici en 2004, CPC et Sergiani en 2006, Celaschi en 2007), le groupe a continué d'élargir sa gamme.

20 000 machines produites par an

« Actuellement, SCM investit dans les compétences de l’ensemble de ses équipes, dans les services technique, commercial et après-vente et en cela, le pôle de formation du groupe joue un rôle fondamental », note Luigi De Vito, directeur de la division SCM et manager général du groupe. En parallèle, celui-ci accélère son parcours de transformation digitale sur deux niveaux : en interne, en renouvelant les modèles d’organisation et d’interaction avec le client, ainsi qu’au niveau des produits et services offerts.

SCM continue à investir également dans la capacité de production située en Italie : « Nous sommes en train d’augmenter la capacité productive de nos sites industriels qui enregistrent déjà aujourd’hui une production moyenne de 20 000 machines par an. En plus d’augmenter les surfaces, nous opérons des modernisations – comme celle en cours à Rimini – de façon à obtenir des espaces plus écoresponsables et conviviaux pour notre personnel », souligne Luigi De Vito, évoquant en outre la digitalisation des lignes de production.

Le chiffre : 7 %

« Non seulement, nous consacrons aux activités de R&D 7 % du chiffre d’affaires annuel du groupe, mais nous pouvons également compter sur une équipe Innovation avec des compétences pluridisciplinaires qui nous permettent d’avoir une approche qui va au-delà des applications spécifiques des secteurs de compétence, toujours au bénéfice du client », analyse Luigi De Vito.

Menuiserie

Edition rouge

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15